Pour ce premier portrait de professionnel, j’ai interviewé la talentueuse Laurélène Gervasi, photographe. C’est grâce à Instagram que nous avons fait connaissance (la magie des réseaux sociaux) et le courant est tout de suite bien passé. Rapidement l’idée nous est venue de collaborer autour d’un shooting d’inspiration. C’était en mai dernier et c’était une magnifique journée que j’ai hâte de vous présenter (très bientôt dans un prochain article). Aujourd’hui, Laurélène nous parle de sa passion et de son travail : la photographie. Je vous laisse découvrir cet interview tout en douceur.

 

Photographe-mariage-cassis

Chloé : Bonjour Laurélène, peux-tu te présenter en quelques mots ?
Laurelene : Je me présente je m’appelle Laurélène et j’ai 23 ans. J’habite à Valence. Je suis passionnée de photographie, j’ai baigné dans l’art depuis toute petite grâce à une grand-mère peintre et un grand-père féru de photographie.

C : À quand remonte ta passion pour la photographie ?
L : Tout a commencé avec les réseaux sociaux, Facebook principalement. Je voulais photographier toutes mes amies pour qu’elles aient une super photo de profil. Petit à petit, j’ai commencé à prendre des photos. Pour mes 18 ans, ma meilleure amie a organisé une cagnotte pour m’offrir mon premier appareil photo reflex. Je me suis donc acheté un Canon 600D. De là j’ai partagé beaucoup d’images sur Facebook. J’ai eu une période pendant un an où je faisais une photo par jour. Chaque jour j’avais un thème et je devais à chaque fois me ré-inventer, ça m’a permis de me professionnaliser progressivement. Petit à petit, les gens ont commencé à me contacter pour des séances que je faisais payer une somme dérisoire (10€) et avec ça j’allais m’acheter des fringues ! 

C : Quel moment décisif t’a fait dire « Je veux en faire mon métier » ?
L : Quand personne ne voulait que je le fasse ! A la fin de mon Master de Communication d’entreprise, j’ai coché une case : j’avais terminé mes 5 ans d’études. A partir de là, je me suis dit que j’allais faire ce que je voulais vraiment. J’ai eu une première expérience professionnelle à Paris en tant que chef de projet en communication. J’ai acquis la maturité pour me lancer et pour gérer ma propre entreprise, pour endosser la partie gestion administrative. Une phrase de ma meilleure amie m’a beaucoup encouragé, elle m’a dit « Mais de toute manière toi Laurélène, t’es une artiste, donc ça va décoller ». Ca m’a beaucoup touché et j’ai senti un frisson de « c’est le moment ». C’était effrayant pour ma famille, de ne pas savoir ce qui m’attendais, donc j’ai surtout était soutenue par mes amis et par mon chéri. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de voir mes efforts récompensés et mes parents sont plus rassurés !

 

C : Pourquoi concentres-tu ton travail autour du couple ? Plutôt que sur l’immobilier, la mode, etc…
L : A vrai dire, j’ai voulu faire de la mode. Mais il y avait un manque d’émotions et de sentiments à travers les clichés qui me gênait. Ma passion, elle englobe tout ce qui est rapports humains. En fait je sens la photo, je la ressens, je la vie. Quand je ne ressens pas la photo, elle ne me plait pas. Je me sens vraiment à l’aise que quand la photo baigne dans une émotion. Ce n’est pas pour autant que je ne ferais jamais d’autres styles, mais ce n’est pas mon domaine de prédilection.

 

 

Photographe-mariage-cassis-2

 

C : Quels sont les 3 mots que tu utiliserais pour définir ton style ?
L : Hmm, je dirais : élégance, authenticité et créativité.

 

Photographe-mariage-cassis-2

C : Selon toi, qu’est-ce qui te permet de t’améliorer?
L : Je dirais la complicité avec les couples. Quand ils sont dans le moment présent, ils sont dans une dynamique qui me plait vraiment, je me laisse aller dans des prises de vues différentes pour tenter de nouvelles choses. Je me forme aussi sur Empara. Je me forme constamment en technique (flash, studio, couleurs) et surtout, je ne prends jamais rien pour acquis. La photo est un domaine vaste, je sors de ma zone de confort et je prends tout ce que je peux des domaines que je connais pas, pour les réintégrer dans mon style et mon domaine de prédilection : les couples et le mariage. 

C : Quels sont les photographes qui t’inspirent le plus?
L : Il y en a beaucoup… Mes derniers coups de coeur :

  • Nirav Patel (@niravpatelwedding), dont j’aime beaucoup les mises en scène. Chaque photographie me fait penser à des tableaux de peinture, si précieux et authentique.
  • Mic Panic (@mic.panic), pour sa gestion des couleurs. Parfois, c’est bien trop sombre, mais la golden hour est si bien gérée entre ses mains.
  • Jordan Voth (@jordanvoth) – pour les émotions qui se dégagent de chacune de ses photographies. Mon préféré de tous. En vérité, il réunit les couleurs parfaites, les belles mises en scène, et l’émotion dans les regards..

 

C : Dans tes rêves les plus fous, tu aimerais photographier… ?
L : Photographier un couple de jeunes mariés, ou un elopement, en Arizona : soit dans le Grand Canyon, soit dans l’Antelope Canyon, entourés de ces roches couleur sable.

 

C : Qu’est-ce qui, selon toi, se cache derrière une « bonne » photo ?
L : Un œil vif, qui a eu une éducation artistique, qui connaît les angles de prise de vues parfaits, les ombres et la lumière et qui est passé maitre de la mise en scène.

 

C : Quel conseil donnerais-tu aux couples qui cherchent un photographe pour leur mariage?
L : Ne considérez pas un photographe uniquement pour son prix, c’est avant tout son style qui doit vous plaire, ainsi que la qualité de ses images. Si vous trouvez un photographe qui est à la fois créatif et sympathique, vous avez tout gagné !

 

Photographe-mariage-cassis-2
Toutes les photos de l’article sont de Laurélène Gervasi, photographe

 

Je remercie chaleureusement Laurélène d’avoir accepté de se prêter au jeu de l’interview pour cet article. De notre côté, on se retrouve bientôt pour un autre portrait de professionnel ! En attendant, la semaine prochaine nous aborderons un sujet épineux : comment composer sa liste d’invités.

Si vous avez besoin d’accompagnement pour l’organisation de votre grand jour, contactez-moi afin que nous discutions de votre projet de mariage.

wedding-planner-marseille-wedding-planner-provence